Fraîche et surgelée, la spiruline maintenue au froid conserverait mieux les nutriments que la forme séchée

La spiruline est connue notamment pour ses effets antioxydants, dont on commence à mesurer l’impact positif sur notre santé et notre forme physique en général. L’action des antioxydants semble efficace à la fois en matière curative mais aussi dans la prévention des risques, notamment cancéreux.


Chez Umamiz, nous mettons en avant la spiruline fraîche et la spiruline givrée (surgelée), qui représentent selon nous – en plus des avantages liés au goût et à la variété des recettes - les meilleurs modes de préservation des précieux nutriments contenus dans notre belle ondulée.


Nous nous avançons en terrain inconnu ici, car à part le bon sens paysan et l’expérience communément acquise avec d’autres aliments, rien n’indiquait jusqu’à présent que la surgélation par exemple permet de préserver davantage de nutriments que la méthode classique de séchage à basse température (température inférieure à 60°C). 

Et bien désormais nous le savons ! Grâce à une étude publiée le 1er Août 2019 par le Département des sciences agraires de l’Université « Mediterranea » en Italie, nous pouvons désormais affirmer que les protéines, le béta-carotène et les pigments antioxydants de la spiruline sont mieux préservés dans la spiruline fraîche et la spiruline givrée que dans les produits séchés.

Au-delà de l’aspect quantitatif des pigments présents dans les 3 types de produit (frais, surgelé, sec), l’étude montre que l’activité antioxydante est bien supérieure dans la spiruline fraîche et la spiruline surgelée, comparée à la spiruline séchée.

Nous ne pouvons pas commenter les résultats obtenus sur la spiruline séchée à froid, car nous ne connaissons pas cette méthode, bien qu’elle semble très prometteuse pour la conservation des nutriments de la spiruline. 


Nous pouvons tout de même objecter que chez les producteurs français affiliés à la Fédération des Spiruliniers de France, la température de séchage est maintenue sous les 42°C, soit une technique de séchage qui doit permettre de préserver davantage de nutriments qu'à 50°C.


Chez Umamiz nous séchons la spiruline avec l'air extérieur sans le réchauffer (filtré à 95%). Notre séchoir fonctionne donc au maximum à 30-35°C au plus fort de l'été.

Vous pouvez retrouver l’étude complète ci-dessous, nous ne sommes que les messagers 😊

Auteurs de l’étude : Teresa Papalia, Rossana Sidari, and Maria Rosaria Panucci


Département des sciences agraires, Université « Mediterranea », Feo di Vito, 89124, Reggio Calabria, Italie.


Lien : ICI ou téléchargement direct ci-dessous


Consultez nos analyses nutritionnelles

La transparence 2.0 selon Umamiz

Découvrez nos produits

Sèche, fraîche ou givrée, certifiée par Ecocert

La spiruline transformée en nanorobot médical

Une info incroyable à découvrir en texte et en images